Que faire face à un conflit conjugal ?

Un couple étant une entité dynamique, les deux partenaires peuvent parfois se trouver en désaccord ou vivre une situation délicate. Les soucis du quotidien, la vie en cohabitation ou le manque de communication peuvent ainsi mener à un conflit conjugal. Comment celui-ci se définit-il ? Quelles en sont les causes possibles ? Et surtout, comment gérer ces conflits dans le couple ?

Conflit conjugal : définition

Ce type de conflit survient au sein d’un couple, entre les deux partenaires. Leurs points de vue se retrouvent en opposition qui se manifeste par exemple par des cris, des injures, des menaces… Attention à ne pas le confondre avec les violences conjugales qui sont, elles, un rapport de domination physique d’un partenaire sur l’autre.

Dans un conflit conjugal, les deux partenaires restent sur un rapport d’égalité, en cherchant à faire valoir respectivement leur point de vue, mais sans y parvenir. Aussi, alors que la violence conjugale est pénalement répréhensible, le conflit au sein d’un couple ne l’est pas. Néanmoins, mal gérer celui-ci entraîne des répercussions non négligeables sur, et entre les deux partenaires et leur entourage (ex : enfants).

En plus de générer du stress et de créer un climat austère, un lourd conflit ou une peut exercer de graves conséquences physiologiques et psychologiques. Il en va de même pour une relation conflictuelle, c’est-à-dire où les conflits conjugaux sont fréquents.
Mal gérer un conflit ou ne pas chercher à en traiter la cause peut ainsi mener à un manque de respect dans le couple où l’un des partenaires se met en position de force par rapport à l’autre.

La médiation en cas de conflit conjugal
NotreAccord vous propose des services de médiation familiale si votre couple se heurte à un conflit qu’il ne parvient pas à résoudre. Le médiateur intervient pour vous permettre de trouver une solution équitable avec votre partenaire. De plus, en rétablissant la communication, votre couple repartira sur une base bien plus saine.

Je découvre NotreAccord

Quelles sont les causes des conflits conjugaux ?

Comme dans tout rapport humain, il existe autant de sources de conflits que de relations. Voyons donc les principales causes de conflits au sein d’un couple :

    • Les tâches ménagères : un sujet qui concerne surtout les couples vivant ensemble, qu’ils soient mariés ou non. Le conflit va par exemple émerger lorsque l’un des partenaires n’est pas satisfait de la répartition des tâches et estime que sa moitié n’y contribue pas assez.
    • L’argent : s’il peut être un sujet de discorde entre deux individus, il l’est d’autant plus en couple lors de vie commune ou avec des enfants à charge. Une mauvaise gestion du budget ou des dépenses excessives sont ainsi à l’origine de nombreux conflits de couple.

Voir aussi : co-emprunteur qui ne paye pas, comment faire ?

  • L’éducation des enfants : celle-ci peut entraîner des conflits lorsque les deux parents ne sont pas d’accord sur la manière d’éduquer leurs enfants, par exemple si l’un est plus tolérant que l’autre (voire trop tolérant). Les valeurs à inculquer peuvent également différer et générer des conflits conjugaux en matière de parentalité.
  • Le manque de communication : certains partenaires souffrent du fait que leur moitié n’exprime pas leur ressenti. Par ailleurs, ne pas communiquer ouvertement dès le début d’un désaccord va générer des insatisfactions et de l’amertume qui vont finir par éclater en conflit ouvert.
    Ce manque de communication peut aussi se manifester par un manque de temps consacré à la discussion. Sans prendre ce temps nécessaire à comprendre l’autre, chacun risque de s’enfermer dans sa bulle et ne communiquer qu’une fois une crise survenue, une fois qu’il est trop tard.
  • La sexualité : une divergence sexuelle entre les deux partenaires est, elle aussi, source de conflit conjugal. C’est le cas lorsqu’un partenaire a moins de libido que l’autre, ou se sent insatisfait sans oser en parler à sa moitié. Des situations qui génèrent de la frustration et peuvent même mener à une infidélité dans le couple.

Conflit conjugal : comment gérer ?

Qui dit conflit ne dit pas forcément séparation. Les mésententes ou désaccords au sein d’un couple sont tout à fait normaux. Elles le sont d’autant plus si les partenaires partagent les tracas du quotidien (ex : gestion du foyer, crédit immobilier, etc.)

Bien gérer un conflit conjugal, c’est déjà arriver à dépasser l’impulsion. Les émotions poussent parfois à perdre patience et avoir des paroles regrettables. Il est également important de ne pas réagir à chaud (pour cette raison) et ne pas régler ses comptes devant de tierces personnes. Une exception existe toutefois, à savoir, le médiateur familial.
En l’absence de communication constructive, il vous est tout à fait possible de le solliciter pour rétablir le dialogue avec votre partenaire. Un lourd conflit ou de nombreux conflits conjugaux répétés peuvent mener à une impossibilité de communiquer sainement.

L’intervention d’un tiers spécialisé en gestion de conflits vous permet de bénéficier de l’expertise d’un professionnel externe à votre couple. Il ne prend donc parti pour aucun des partenaires, aidant ainsi à trouver une solution égalitaire sans que personne ne soit lésé.



Aller au contenu principal