Indépendance du médiateur, de quoi parle-t-on ?

L’indépendance du médiateur fait partie des grandes règles d’éthique en médiation. Comme la neutralité que nous avons déjà présentée, elle est indispensable pour obtenir la confiance des parties dans le processus.

Pour un médiateur, être indépendant consiste à être libre de toute pression (influence, contrainte…) extérieure qui pourrait influencer la médiation. Le médiateur ne doit subir aucune influence hiérarchique, politique, familiale, ou d’un quelconque tiers. Il ne doit notamment avoir aucun lien financier avec l’une ou l’autre des parties.

Si cette règle est transgressée, les parties peuvent exercer leur liberté de suspendre ou mettre fin à tout moment au processus de médiation. Le médiateur s’engage à arrêter la médiation si les conditions de son indépendance ne sont pas réunies.



Aller au contenu principal