Transports de marchandises

Qui est le médiateur des transports ?

Le médiateur des transports est à vos côtés pour vous accompagner pendant toute la durée du processus de médiation. Ce dernier est formé et spécialisé en matière de transport de marchandises et/ou de voyageurs. Il est indépendant et ne dispose d’aucun pouvoir de décision.

 

Bon à savoir :

Le médiateur n’agit pas comme un conciliateur, il ne conseille ni n’impose de solution aux parties.

 

En matière de transport de voyageurs, opposant un professionnel du transport et un client consommateur, c’est le médiateur de la consommation qui peut intervenir. 

Notons que certaines entreprises de transports de voyageurs comme la RATP ou la SNCF possèdent elles-mêmes déjà un agent de médiation au sein de leur organisation. 

 

En matière de transport de marchandises, opposant plusieurs entreprises professionnelles des transports, c’est le médiateur d’entreprise qui agit. 

 

Quel est le rôle du médiateur ?

 

Le médiateur du transport de NotreAccord détient un rôle clé dans la gestion de la relation entre les différents acteurs du transport ou entre les entreprises et les clients. Il évite aux personnes en conflit de recourir à la procédure judiciaire.

Son rôle est d’encadrer la médiation, de présenter les objectifs de la médiation du transport, ses principes et les modalités de fonctionnement de celle-ci. Il sera à vos côtés pour vous accompagner dans une démarche constructive pendant toute la durée du processus de médiation et vous conseiller sur la gestion des différends.

À travers des entretiens confidentiels, la médiation permet de restaurer la communication entre les acteurs confrontés à un conflit, en établissant, en toute transparence avec les parties, une relation de confiance. Elle favorise ainsi la restauration d’une relation saine et préserve les relations d’affaires sur le long terme. 

 

Quelles sont ses obligations ?

 

Le médiateur est tenu de respecter les trois principes déontologiques régissant la médiation :

  • La neutralité : il est le tiers neutre d’opinion qui structure les échanges entre les parties. Par ailleurs, il est libre et ne dépend d’aucune institution ;
  • La confidentialité : le dialogue lors des séances de médiation doit être préservé et confidentiel. Le médiateur ne peut témoigner en justice ;
  • L’impartialité : il dirige la discussion, structure le dialogue et apaise la communication sans imposer de solution. Il renoue les liens dans un climat de respect mutuel.

 

Découvrez d’autres articles sur le sujet de la médiation des transports :

Quand recourir à la médiation du transport ?

Quels sont les objectifs de la médiation des transports ?

Quels avantages à la médiation des transports ?

Comment se déroule la médiation des transports ?

La médiation dans le cadre du transport de marchandises

La médiation dans le cadre de transport de voyageurs



Aller au contenu principal