photo-article-mediation-familiale

Qui est le médiateur familial, comment le saisir ?

Pour vous encadrer pendant toute la durée du processus de médiation, vous serez accompagné d’un médiateur familial diplômé. Ce dernier est indépendant et ne dispose d’aucun pouvoir de décision. Il n’agit pas comme un conciliateur, il ne conseille ni n’impose de solution aux parties.

 

 

Quel est le rôle du médiateur familial ? 

Son rôle est d’encadrer la médiation, de présenter les objectifs de la médiation familiale, ses principes et les modalités de fonctionnement de celle-ci. Il sera à vos côtés pour vous accompagner dans une démarche constructive pendant toute la durée du processus de médiation et vous conseiller sur la gestion des différends entre vous.  À travers des entretiens confidentiels, il va restaurer la communication entre les personnes qui sont en conflit en établissant en toute transparence avec les parties, une relation de confiance.

Pour rappel, la médiation familiale présente de nombreux avantages. Non seulement elle est plus économique et plus rapide qu’une procédure judiciaire, mais elle permet aussi de trouver une solution qui convient à toutes les parties concernées par un conflit et ainsi de restaurer des relations respectueuses et cordiales entre elles. Cet aspect n’est pas à négliger surtout dans un environnement familial.

Ainsi, le médiateur familial accompagne les parties dans la recherche de solutions mutuellement acceptables par toutes les parties elles-mêmes. Ces solutions sont amenées à être davantage respectées et entendues car ce sont les parties elles-mêmes qui les ont choisies ; plutôt que si un juge les avait statuées.

 

 

Quelles sont les obligations du médiateur familial ? 

Le médiateur familial est tenu de respecter les trois principes déontologiques régissant la médiation :

  • La neutralité : il est le tiers neutre d’opinion qui structure les échanges entre les parties. Par ailleurs, il est libre et ne dépend d’aucune institution ;
  • La confidentialité : le dialogue lors des séances de médiation doit être préservé et confidentiel. Le médiateur ne peut témoigner en justice ;
  • L’impartialité : il dirige la discussion, structure le dialogue et apaise la communication sans imposer de solution. Il renoue les liens dans un climat de respect mutuel.

 

Comment saisir le médiateur familial ?

Pour faire appel à un médiateur familial, deux possibilités s’offrent à vous ;

  • Vous pouvez faire appel à la médiation familiale avant tout recours à un juge en vous adressant directement à un médiateur (vous pouvez rechercher un médiateur sur notre plateforme directement), à un centre de médiation ou à une association de médiation familiale.
  • Si une instance est déjà en cours, le juge peut, avec votre accord, vous diriger devant un médiateur.

 

Si vous souhaitez prendre un rendez-vous avec un médiateur familial, vous pouvez saisir les médiateurs familiaux conventionnés par la Caisse d’Allocations Familiale. Pour cela, vous pouvez vous adresser directement à votre Caisse d’Allocations Familiale ou consulter son site internet. Vous pouvez également saisir les médiateurs non-conventionnés par la Caisse d’Allocations Familiale appartenant aux associations de médiation familiale .

Pour trouver un médiateur, vous pouvez saisir la commission de conciliation de votre département par une lettre recommandée avec accusé de réception. Pour trouver votre commission de conciliation, consultez le site du service public.

La médiation pour les particulers
Vous souhaitez échanger sur vos problématiques parce que vous faites face à des conflits familiaux ou privé que vous aimeriez éviter ?
La médiation présente le bénéfice d’être mise en place rapidement.
Dans 80% des cas, la médiation permet aux parties de trouver un accord.

Je découvre NotreAccord

Nos autres sujets sur la médiation familiale qui pourraient vous intéresser :

 



Aller au contenu principal