photo-article-mediation-familiale-2

Tout savoir sur la médiation familiale

La médiation familiale est un processus de communication encadré par un médiateur familial. Elle peut être utilisée à l’initiative des parties en médiation conventionnelle ou sur proposition d’un juge dans le cadre de la médiation judiciaire. C’est un mode amiable de règlement extrajudiciaire des différends (MARD) concernant les situations familiales. C’est un processus de reconstruction du lien familial axé sur la responsabilité et l’autonomie des personnes en conflit.

Elle se met en place avec l’accord des parties. C’est un temps d’écoute des besoins des différentes parties qui a pour finalité d’apaiser les conflits et de résoudre les différends qui subsistent entre elles. Elle permet ainsi de prendre des décisions plus facilement en restaurant le lien familial qui a été fragilisé par ces situations de désaccord en favorisant l’écoute et le dialogue.

L’accès à la médiation doit être développé le plus tôt possible lors du début des conflits familiaux afin d’éviter que ces derniers ne dégénèrent.

Il faut noter que la médiation peut d’abord avoir lieu à l’initiative des parties. En effet, cette dernière peut intervenir en dehors de toute saisine du juge. Lorsque les parties ont demandé à un juge de trancher leur litige, elles conservent la possibilité de faire appel à un médiateur.

 

La question que tout le monde se pose :

La médiation familiale est-elle obligatoire ?

Dans certains cas, la tentative de médiation par les parties est obligatoire. Depuis la loi du 1er janvier 2020, la tentative de médiation est obligatoire pour :

  • Médiation familiale ;
  • Médiation portant sur un litige supérieur à 5000 euros.

Dans le cadre de la médiation familiale, le recours à la médiation préalable est obligatoire pour les parties. Si elles ne justifient pas d’une tentative de médiation, le juge ne pourra pas statuer leur demande.

 

Combien coûte la médiation familiale chez NotreAccord ?

Le recours à un médiateur familial est payant. Mais, il faut noter que le premier entretien d’information est toujours gratuit.

Pour poursuivre le processus de médiation familiale, le tarif est de 200 euros toutes taxes comprises si vous consultez un médiateur référencé sur Notre Accord. Les parties s’accordent entre elles pour se répartir le coût total de la médiation : retrouvez nos tarifs sur cette page

Lorsque la médiation intervient dans le cadre d’une procédure judiciaire, ses frais peuvent être intégralement ou partiellement pris en charge par l’État pour les bénéficiaires de l’aide juridictionnelle. Les parties participant à la médiation s’accordent pour répartir le coût de la médiation

 

Nous vous proposons d’explorer notre guide complet sur la médiation familiale, (en complément de notre bref article sur le sujet) ci-dessous, pour tout savoir :

Comment se préparer à la médiation familiale ?

Pourquoi y avoir recours ? Quand la saisir ? Comment s’y préparer ?  Dans notre article, nous vous aidons à y voir plus clair. Découvrez toutes les situations conflictuelles qui peuvent être solutionnées par la médiation familiale, à quel moment vous pouvez y recourir et les règles de la médiation familiale.

En savoir plus

 

Qui est concerné par la médiation familiale ?

Vous êtes parents et souhaitez vous séparer, vous êtes grands-parents et vous n’avez pas le droit de visite de vos petits-enfants, vous êtes en conflits avec votre adolescent : si vous souhaitez en savoir plus pour vous identifier par rapport à la médiation, notre contenu est fait pour vous.

En savoir plus

Comment se déroule le processus de médiation familiale ?

Entretien d’information préalable, les séances de médiation, les accords : le processus de médiation suit des étapes précises et maîtrisées par les médiateurs professionnels pour vous amener tous ensemble à la résolution de vos litiges de la manière la plus favorable pour chacune des parties, suivez dans notre article les étapes point par point.

En savoir plus

Qui est le médiateur familial ? Comment le saisir ?

La médiation est encadrée par un médiateur : une personne tierce impartiale et indépendante qui encourage les parties dans la recherche de solutions mutuellement acceptables, par elles-mêmes. Découvrez accéder à un médiateur familial dans notre contenu.

En savoir plus 

La médiation familiale pour le divorce, la rupture de pacs ou la séparation

Dans le cas d’une séparation, d’un divorce ou d’une rupture de PACS, la médiation est très souvent envisagée car elle offre de nombreux points et tout particulièrement la caractéristique de préserver ou améliorer les relations dans une période compliquée.

En savoir plus 

La médiation familiale pour les conflits parents-adolescents

La période d’adolescence peut être source de conflits et créer une rupture de lien entre les parents et leurs adolescents. La médiation est efficace pour traiter ce type de conflits. Dans cet article, on vous explique comment envisager ces conflits. 

En savoir plus 

La médiation familiale pour la succession, l’héritage et la tutelle

Parmi les situations familiales conflictuelles auxquelles répond la médiation, la succession et l’héritage sont des cas précis qui peuvent être appréhendés plus facilement grâce à cette dernière. Protéger les personnes vulnérables, régler les différends suite à des décisions inadaptées : découvrez comment la médiation peut résoudre les conflits liés à une tutelle ou une curatelle.

En savoir plus 

La médiation familiale pour les conflits d’exercice de l’autorité parentale

La médiation peut être efficace pour aborder l’exercice de l’autorité parentale. Découvrez comment elle peut être abordée. 

En savoir plus 

La médiation pour la famille
Vous souhaitez échanger sur vos problématiques parce que vous faites face à des conflits familiaux ou privé que vous aimeriez éviter ?
La médiation présente le bénéfice d’être mise en place rapidement.
Dans 80% des cas, la médiation permet aux parties de trouver un accord.

Je découvre NotreAccord

En résumé, la médiation familiale favorise :

  • La rencontre et le dialogue entre les personnes en conflit ;
  • La communication et les accords en tenant compte des besoins de chacun ;
  • Une atmosphère positive entre les personnes ;
  • La coopération et non la compétition entre les personnes ;
  • La prévention des conflits futurs ;
  • La recherche et l’élaboration d’accords négociés par les parties ;
  • Le maintien des rôles parentaux ;
  • L’apaisement des tensions au sein de la famille ;
  • L’écoute et la communication au sein de la famille ;
  • Le respect des besoins de chacun.

Elle intervient pour tous les conflits inhérents à la famille avec une focalisation sur les relations et la préservation des intérêts de chacun : la résolution des conflits est alors plus maîtrisée, et répond aux problématiques des parties.



Aller au contenu principal