Neutralité du médiateur : de quoi s’agit-il ?

La neutralité du médiateur est l’une des règles d’éthique centrales en médiation. Sans neutralité il n’y a donc pas de médiation possible.

Etre neutre, pour un médiateur, consiste à ne jamais formuler une opinion personnelle (politique, morale, s’appuyant sur une expertise…) afin d’influencer les parties en médiation. Le médiateur n’est ni un arbitre ni un juge . Il ne doit donc en aucun cas donner son avis sur le contenu d’un accord.

Si cette règle n’est pas respectée, les parties peuvent à tout moment exercer leur liberté de mettre fin à la médiation. Le médiateur peut également prendre cette initiative.



Aller au contenu principal