Quels sont les objectifs de la médiation immobilière ?

La médiation immobilière admet de nombreux objectifs. Elle est régie par des principes de déontologie que le médiateur est tenu de respecter. Ce processus admet un certain nombre d’avantages pour les personnes qui le saisissent.

 

Quels sont les objectifs de la médiation ?

 

Lorsque le dialogue est rompu avec son voisin, lorsqu’il y a un problème avec l’acheteur de votre maison ou que le locataire de votre appartement ne paye plus son loyer, le recours à la médiation s’y prête. Elle consiste à renouer le dialogue entre les parties concernées par un conflit grâce à un cadre d’échanges sécurisé dans lequel les parties peuvent aborder les difficultés rencontrées.

 

La médiation vise à la co-construction d’un projet commun par les parties en conflit. Elle se met en place exclusivement avec leur accord. Elle constitue un temps d’écoute des besoins de chaque partie qui a pour finalité d’apaiser les conflits qui subsistent entre elles. Elle s’appuie ainsi sur la recherche de l’équilibre relationnel, elle a une dimension humaine et tient compte de la personnalité des parties, de leurs interactions et leurs principes.

 

Quels sont les principes de la médiation ?

 

Les parties sont accompagnées par un médiateur spécialisé dans l’immobilier. C’est un professionnel qualifié en matière de conflits dans le secteur de l’immobilier. Il est un tiers impartial et neutre. Son objectif est d’accompagner les parties dans la recherche de solutions concrètes et mutuellement acceptables par les différentes parties.

 

En optant pour la médiation, les parties se créent un espace de dialogue couvert par une stricte confidentialité et ce, dans la plus grande souplesse puisque le processus se déroule suivant des modalités convenues entre elles et le médiateur.

 

Par ailleurs, la sécurité du processus de médiation est garantie puisque le processus est régi par des dispositions légales. De plus, le médiateur, lui, est tenu de respecter les principes déontologiques de la médiation.

 

Règles de la médiation :

  • Chaque personne concernée par le conflit doit être présente lors des entretiens et réunions de médiation ;
  • Chaque personne est libre d’accepter ou de refuser la poursuite du processus de médiation ;
  • Les entretiens et réunions de médiation doivent s’effectuer dans le respect des parties ;
  • Les entretiens et réunions de médiation sont confidentiels.

 

 

Quels avantages au recours à la médiation immobilière ?

 

Médiation : une réelle alternative à la procédure judiciaire 

 

La résolution de conflits par la voie judiciaire n’est pas toujours la meilleure option. Celle-ci demeure très coûteuse pour les parties et est lente, elle peut durer plusieurs mois voire plusieurs années pour qu’un verdict soit prononcé. Par ailleurs, la décision rendue par le juge peut ne pas convenir parfaitement aux parties qui ne peuvent pas décider et donner leurs avis et le juge peut rejeter la décision.

 

En outre, lors d’une procédure judiciaire, les parties ne possèdent aucun contrôle sur les informations véhiculées pendant la procédure car celle-ci n’a pas de caractère confidentiel. Si la médiation concerne des personnes influentes ou des entreprises, cette non-confidentialité peut fortement endommager l’image qu’elles renvoient.

 

De plus, les parties ne peuvent pas être décisionnaires pour régler leur conflit. Il appartient au juge de trancher le litige.

 

Enfin, la procédure judiciaire peut ne pas favoriser la restauration de la communication entre les parties car elles ne peuvent pas forcément dialoguer entre elles. Elles ne sont pas confrontées entre elles et ne peuvent pas aborder librement les points clés de leur désaccord. À cause de la décision rendue par le juge, qui risque de prendre partie pour une des parties en litige, ces dernières risquent d’endommager davantage leur relation et de noircir le climat social qui les lie. 

 

Les avantages de la médiation pour résoudre les litiges immobiliers 

 

Dans ce contexte, la médiation est de plus en plus utilisée pour régler les conflits de tous types. Elle est rapide et ne subit pas d’aléas, ce qui va générer un gain de temps pour les parties concernées. Elle est aussi bien moins onéreuse que la procédure judiciaire et permet ainsi aux parties de maîtriser leurs coûts.

 

Le processus de médiation permet aux parties d’être réellement actrices des solutions adoptées à la fin de la médiation. Il leur permet de trouver, par elles-mêmes des solutions équilibrées et mutuellement acceptables, adaptées aux besoins de chacune. Les solutions étant définies par les parties elles-mêmes, elles seront davantage acceptées et exécutées que si un juge les avait restituées.

 

De plus, en ayant recours à la médiation, les parties s’assurent de maîtriser entièrement le différend qui subsiste entre elles. En effet, qu’elles soient une entreprise ou une personne influente, le processus de médiation leur permet de préserver leur image puisque son principe de confidentialité porte tant sur le contenu des séances de médiation que sur l’existence même de la médiation.

 

 

À retenir :

Les avantages de la médiation :

  • La préservation du climat social entre les parties ;
  • Le maintien du lien entre les parties en conflit ;
  • La rapidité de la résolution du conflit ;
  • La maîtrise totale des coûts et du différend, du contenu diffusé ;
  • La réduction des aléas ;
  • Une meilleure acceptation de la solution par les parties ;
  • La préservation de l’image des parties.

 

 

Vous cherchez d’autres informations sur la médiation immobilière ?

 

Voici des articles qui pourraient vous intéresser :

Quand recourir à la médiation immobilière ?

Comment se déroule le processus de médiation immobilière ? Comment s’y préparer ?

Qui est le médiateur immobilier ?

La médiation dans le cadre de la propriété et de la location

La médiation pour résoudre les conflits de voisinage

La médiation dans le cadre de la construction et de travaux



Aller au contenu principal