Harcèlement

Faire face aux différents types de harcèlement

Le harcèlement est un fléau dans notre société. Le problème ? Il n’existe pas qu’un type de harcèlement. Découvrez dans cet article les différents types de harcèlement et les solutions pour en sortir.

Le harcèlement : définition

Le phénomène de harcèlement désigne une forme de violence pouvant se manifester de différentes façons. Un individu victime de harcèlement pourra subir des moqueries, de l’agressivité, des gestes déplacés
Il existe une multitude de types de harcèlement, mais leur point commun est leur caractère répété et disproportionné ainsi qu’une intention volontaire de nuire. Quelle qu’en soit la nature, ce fléau va entraîner chez la victime une perte de confiance en elle, une peur ambiante, un isolement voire une dépression pouvant mener au suicide.

Harcèlement et médiation
La médiation proposée par NotreAccord va également permettre de détecter en amont des cas de harcèlement, d’intervenir auprès des victimes et de sensibiliser les harceleurs à la gravité de leurs actes. Certains d’entre eux peuvent minimiser l’impact de leurs actions (en particulier les plus jeunes) et ne pas en réaliser la gravité.

Je découvre NotreAccord

Face à de tels comportements aux conséquences graves, il est essentiel de venir en aide au plus tôt à la victime. Si le ou les harceleurs sont identifiés, pouvoir ouvrir un dialogue avec ceux-ci afin de stopper leurs agissements peut être une solution.
Il existe d’ailleurs des médiateurs pour particuliers proposant justement d’établir un dialogue entre la personne victime de harcèlement et celle en étant à l’origine. L’aide de professionnels en médiation et résolution de conflits peut s’avérer précieuse quel que soit le type de harcèlement subi.

Quels sont les différents types de harcèlement scolaire ?

harcelement_scolaire

On parle de plus en plus du phénomène de harcèlement scolaire. Un rapport du Parlement publié fin 2020 indiquait ainsi que 5 à 6% des jeunes étaient victimes de harcèlement scolaire.

À l’école, au collège, au lycée, et, plus rarement dans les instituts d’établissement supérieur, celui-ci se manifeste de différentes manières.

Le harcèlement physique

Il s’agit là de violences physiques comme des coups, du racket, du vol ou de l’endommagement de biens matériels. C’est le type de harcèlement le plus facile à détecter, en raison des marques physiques visibles sur la victime (bleus, égratignures, lésions) et ses affaires.

Le harcèlement social

Plus pernicieux, le harcèlement social va exclure la victime d’un groupe. Le groupe (amis, camarades, club de sport, fêtes…) va volontairement isoler la victime, l‘ignorer et ne plus l’inclure dans ses activités ou évènements.
L’enfant victime de harcèlement social refusera par exemple de raconter ce qu’il a fait durant ses activités, ce qui peut être un moyen d’identifier ce second type de harcèlement scolaire.

Le harcèlement psychologique

Cette forme d’abus se manifeste par des violences verbales comme des moqueries, de l’humiliation, des propos blessants… Le harcèlement psychologique ou harcèlement moral se base souvent sur une caractéristique précise comme le physique (taille, poids, style, couleur de peau), le statut social, l’orientation sexuelle ou la façon de parler par exemple (ex: bégaiement). L’existence d’un handicap peut également susciter des violences psychologiques par les harceleurs.

Le cyberharcèlement

cyberharcelement

Ce troisième type de harcèlement scolaire s’est renforcé avec l’émergence des réseaux sociaux et l’accès omniprésent à Internet via les smartphones et tablettes. Qualifié aussi de cyberintimidation, le harcèlement virtuel est un ensemble de comportements psychologiquement violents en ligne. Stalking, messages insultants sur le web, humiliation via des photomontages ou du revenge porn…
Le cyberharcèlement existe sous de nombreuses formes et n’est pas toujours facile à détecter. Qui plus est, Internet ne connaissant ni barrières géographiques ni horaires, une victime de cyberharcèlement peut l’être de manière constante.

Le harcèlement sexuel

Davantage présent à l’adolescence, âge des premières pratiques intimes, celui-ci se manifeste par exemple par des attouchements, des références déplacées à la sexualité d’un individu, des commentaires obscènes ou le fait de forcer la victime à des pratiques sexuelles non consenties.

Les conséquences du harcèlement

Ces différents types de harcèlement scolaire vont avoir de graves répercussions sur l’enfant victime : dépréciation, profonde souffrance, anxiété, somatisation, dépression voire suicide dans les cas les plus graves.
Le harcèlement survenant en milieu scolaire risquera aussi de mener à une chute des notes, voire une déscolarisation. Enfin, des actions de harcèlement sur de jeunes personnes vont exercer de graves conséquences sur leur développement avec des conduites d’évitement ou une perte d’estime de soi. Des troubles profonds pouvant persister jusqu’à l’âge adulte et pouvant faire du harcelé un harceleur à son tour.

Quels sont les différents types de harcèlement au travail ?

TravailLe harcèlement n’existe pas qu’en milieu scolaire et peut malheureusement sévir dans le monde professionnel. Là encore, on en trouve plusieurs types.

Le harcèlement moral

Des propos déplacés, des insultes, menaces ou moqueries sur le lieu de travail sont des exemples de harcèlement moral. Cependant, ce type de harcèlement au travail peut aussi se manifester via des agissements répétés propres au cadre professionnel comme :

  • Des reproches non fondés à un salarié effectuant normalement son travail
  • La menace d’une rétrogradation voire d’un licenciement, là aussi sans aucun fondement professionnel
  • Le fait de confier des tâches dévalorisantes ne correspondant pas à la qualification ni à l’expérience du salarié
  • Des retenues sur salaire injustifiées
  • La privation d’outils de travail
  • Une mise au placard avec interdiction de parler à ses collègues
  • Une surcharge de travail volontaire et ciblée envers un salarié, lui donnant une cadence humainement impossible à suivre
  • Des violences psychologiques exercées par les collègues de travail

En France, 3 salariés sur 10 reconnaissent avoir eu le sentiment de subir du harcèlement moral sur leur lieu professionnel et 37% indiquent avoir été témoins d’un cas de ce type de harcèlement au travail (source : Ipsos)

Le cyberharcèlement

Là encore, ce harcèlement sévit de manière virtuelle. Dans le monde du travail, il pourra se manifester par le partage d’informations intimes dans un tchat d’entreprise (ex : groupe Whatsapp), une usurpation d’identité voire du piratage informatique. Là encore, ce type de harcèlement ne s’arrête pas une fois l’entreprise quittée, mais continue d’exister même une fois sorti du bureau.

Le harcèlement sexuel

Ce type de harcèlement au travail se retrouve dans des propos déplacés d’ordre sexuel, même sans contact physique, notamment dans le but d’obtenir des faveurs sexuelles de la victime. Des gestes là aussi déplacés (contact sur une zone intime, gestes mimant des actes sexuels) et, dans les cas les plus graves, le viol, sont aussi des exemples de harcèlement sexuel pouvant survenir sur le lieu de travail.

La discrimination

type harcelement discrimination

Dans le monde du travail, la discrimination peut prendre plusieurs formes. Elle se manifeste comme le fait de défavoriser un collaborateur en raison de critères non objectifs comme le genre, l’origine, l’âge, l’orientation sexuelle, l’apparence physique, les opinions politiques, la situation familiale ou la présence d’un handicap.
Concrètement, ce type de harcèlement peut se manifester par des inégalités salariales, une rétrogradation, le rejet d’une candidature ou d’une augmentation pour des raisons purement subjectives (concernant l’individu en lui-même et non sur des considérations d’ordre professionnel).

Que faire face au harcèlement ?

mediateur_harcelement

En parler

Beaucoup de types de harcèlement sont silencieux et difficiles à détecter. Le dialogue est alors essentiel pour pouvoir faire cesser ces agissements violents voire traumatisants. Mettre des mots sur le harcèlement, en parler à des personnes de confiance (ex : responsables pédagogiques ou hiérarchiques) est un premier pas pour cesser ce type d’agissements aux conséquences dramatiques.

Contacter un médiateur

Une autre manière de résoudre les problèmes de harcèlement est d’arriver à instaurer un dialogue entre la victime et son harceleur avec l’aide d’un tiers  neutre. Si cette étape est psychologiquement très difficile, des médiateurs formés et spécialisés dans ce type de conflits peuvent vous venir en aide et éviter les procédures judiciaires.

Connaître ses droits

Si aucun consensus ne peut être trouvé, la victime pourra intenter une action en justice, quel que soit le type de harcèlement qu’elle subit.

Le harcèlement moral est par exemple puni par le Code Pénal de deux ans d’emprisonnement et de 30 000€ d’amende. Des sanctions disciplinaires complémentaires pourront être prises et la victime pourra se voir verser des dommages et intérêts par son ou ses harceleurs.

Un salarié pourra saisir le Conseil des Prud’hommes s’il travaille dans le privé ou le tribunal administratif s’il travaille dans le public. La victime pourra également porter plainte auprès d’une gendarmerie ou d’un commissariat. Le Procureur de la République décidera alors d’engager ou non des poursuites pénales envers les auteurs du harcèlement comme celles mentionnées précédemment.



Aller au contenu principal